Synopsis

Partie 1 : « Un peuple sans voix » décrit la montée du fondamentalisme islamiste par des moyens légaux et l’étrange relation entre le pouvoir et ces forces avec la complicité de certaines puissances étrangères. Cette première partie commence par le premier acte violent d’envergure avec les émeutes d’octobre 1988, quand l’armée tire sur le peuple et que se révèlent au grand jour tout à la fois, l’ampleur d’une crise sociale et économique, le désarroi de la jeunesse et l’émergence du mouvement islamiste…

Partie 2 : « Une terre en deuil » couvre ce que l’on appelle la « décennie rouge ». Avec trois principales phases de violence : le terrorisme ciblé (1992-1994), l’internationalisation du terrorisme (à partir de 1995) et la période des grands massacres (à partir de 1997). Cette deuxième partie questionne la responsabilité des violences, des massacres et des violations de Droits de l’homme. Elle décrit aussi les différentes négociations avec les islamistes et tente de lever le rideau sur ce qu’on appelle le « pouvoir de l’ombre » ou le « cabinet noir » qui préside aux destinées de l’Algérie

CONTACT

ALGERIE(S)

Affiche WEB ALGERIE